APRES 30 ANS DE DEVELOPPEMENT DES TELECOMMUNICATIONS DU SENEGAL : Sonatel inaugure son nouveau siège

30_ans_sonatel_img  30_ans_sonatel_img

 

DOSSIER DE PRESSE

 

A 30 ANS, SONATEL INAUGURE SON NOUVEAU SIEGE

Photo nouveau siege sonatel

 

 

Dakar, jeudi 11 juin 2015Le Président de la République, Monsieur Macky Sall, procède ce jeudi 11 juin 2015 à l’inauguration du nouveau siège du Groupe Sonatel sis au 64 VDN (Voie de Dégagement Nord), à Dakar.

Le Directeur Général de Sonatel, Monsieur Alioune Ndiaye, a invité de nombreuses personnalités de l’Etat et du secteur privé à prendre part à cette importante cérémonie qui marque le début de la célébration des 30 ans de développement du secteur des télécommunications du Sénégal par le Groupe Sonatel. Cela, avec l’aide de ses principaux actionnaires que sont l’Etat du Sénégal et le Groupe Orange, son partenaire stratégique depuis 1997.

Ce nouveau siège de Sonatel à la fois futuriste et ancré dans nos cultures et valeurs africaines faites de partage, de convivialité et d’échanges allie créativité et innovation tant par sa forme que par les fonctionnalités qu’il offre :

 

Haute Qualité Environnementale : Un ouvrage éco responsable

Le Groupe Sonatel a érigé sur un site de 7542 m2, trois bâtiments communiquant via une passerelle capables d’accueillir près de 800 collaborateurs :

  • Un bâtiment A de six niveaux qui fait face à la VDN ;
  • Un bâtiment B de huit niveaux ;
  • Un bâtiment C suspendu entre les deux premiers, du 2e au 5e étage ;
  • Deux niveaux de parkings en sous-sol d’une capacité de 350 places.

L’ensemble des bâtiments sont de type éco responsable, selon la démarche dite HQE (Haute Qualité Environnementale) c’est-à-dire qui met en avant un certain nombre de principes de la construction durable.

La végétalisation sur un tiers du terrain permet notamment une gestion économe de l’eau et permet d’éviter ainsi des surchauffes dues aux réverbérations du soleil. Des bassins d’eau de pluie agrémentent les espaces et régulent l’hydrothermie pour un bien-être et un confort des usagers. Ils permettent aussi de réduire leur besoin en climatisation.

 

Un symbole de rencontres et d’échanges

Le nouveau siège de Sonatel est formé d’immeubles reliés par des passerelles formant un atrium central qui permet la ventilation naturelle des bureaux. Le bâtiment C, suspendu au-dessus de l’atrium fait la liaison Nord entre les immeubles A et B.

L’ensemble constitue un symbole de rencontres et d’échanges.

Le nouveau siège du Groupe Sonatel est un haut lieu des technologies de pointe : l’antenne au-dessus du toit est le symbole de la communication ; la toiture de l’atrium est couverte de fibres optiques qui illuminent de façon dynamique et colorée l’ensemble des bâtiments.

 

Choix architecturaux alliant modernité et traditions africaines

Le parti pris architecturale fait la part belle à l’ancrage culturel de Sonatel. Des façades vitrées portent des «masques» sculptés et colorés, présentant un visage fort et sculpté africain.

En allège du vitrage, des verres peints : c’est le savoir-faire Sénégalais et l’artisanat du sous-verre qui est ainsi réactualisé sur des façades vitrées.

La façade de «Djenné» est un symbole fort du projet. On l’aperçoit en arrivant de l’Aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar. Il s’agit d’une façade d’inspiration soudano-sahélienne, d’une architecture faite de pleins et de vides, d’ombres et de bas-relief. Un motif du pagne tissé

rythme les ouvertures. Les «picots» de l’atrium évoquent les mosquées d’Afrique de l’Ouest.

On retrouve aussi des façades en panneau d’aluminium perforé à l’image du Centre International de Conférence Abdou Diouf de Diamniadio. A cela s’ajoute un double vitrage au remplissage au gaz noble argon, ce qui contribue à l’amélioration des conditions de climatisation. L’énergie solaire est de rigueur pour les parties communes et le site est doté d’un système de protection contre la foudre.

Le Groupe Sonatel se dote ainsi d’un nouveau siège, symbole de son développement futur et continu ainsi à contribuer à l’aménagement de l’espace urbain avec la construction de ce siège futuriste, respectant les dernières normes environnementales, alliant traditions africaines, modernité et nouvelles technologies de la communication.

Dès son implantation, Sonatel, conformément à sa démarche de Responsabilité Sociale d’Entreprise (RSE), a développé des contacts avec son voisinage notamment le collectif des riverains de la cité Keur Gorgui qui jouxte son nouveau siège. Des actions ont commencé à être menées en synergie pour un meilleur aménagement du quartier. C’est ainsi qu’une cérémonie de plantation d’arbres a été organisée lors de la journée mondiale de l’environnement, célébrée le 5 juin dernier.

 

30 ans de développement des réseaux de télécommunication 

L’inauguration du nouveau siège de Sonatel coïncide avec la célébration des 30 ans de Sonatel. 30 ans au service de l’innovation technologique et du développement socio-économique du Sénégal et de la sous-région ouest africaine à travers ses filiales au Mali, en Guinée Bissau et en République de Guinée.

En effet, depuis 1985, date de sa création, Sonatel s’est attelé au développement du secteur des télécommunications, faisant du Sénégal un carrefour des Technologies de l’Information et de la Communication, respecté dans la sous-région, en Afrique et dans le monde.

En 1985, à la création de Sonatel, tout était à faire dans le secteur des télécommunications du Sénégal. A cette date, on gérait plutôt la pénurie. 30 ans après, les indicateurs de qualité de service portés par Sonatel et

sa marque commerciale Orange frisent les standards internationaux. Il a fallu l’engagement et le patriotisme des travailleurs, soutenus par les principaux actionnaires que sont l’Etat du Sénégal et le Groupe Orange et armés de la confiance des clients (voir quelques dates clés de l’évolution de Sonatel et du secteur des télécommunications au Sénégal en annexe).

 

 

ANNEXES 

I)-QUELQUES  DATES CLES DE L’EVOLUTION DE SONATEL ET DU SECTEUR DES TELECOMMUNICATIONS AU SENEGAL

 

1er Octobre 1985 : Création de Sonatel

1985-1986 : Achèvement du réseau PANAFTEL  (Réalisation axe Kaolack – Banjul, Ziguinchor – Cacheu et Tambacounda  – Kédougou)

1986-1987 : Le projet Grand Dakar, avec l’installation de 7 nouveaux centraux de commutation. Les projets prenaient la dénomination des localités concernées. Grand-Dakar en 1987 ouvre la longue série d’implantation des centraux de nouvelle génération. Le projet rayonnait sur tout Dakar : de Hann à Yoff et de la Médina à Rufisque. Fidèle au pari sur la jeunesse et l’expertise nationale qui était déjà le credo de Sonatel à sa naissance

1988 : Mise en service du premier réseau de données SENPAC pour satisfaire les besoins des entreprises sénégalaises

1987-1989 : Développement du réseau téléphonique au Sud du pays (projet ZKT).

1989-1990 : Développement du réseau téléphonique à l’Ouest du pays.

1990-1991 :

  • TFK (Thiès-Fatick-Kaolack), Sonatel décide en ce moment de ne plus sous-traiter l’étude.  En effet, Jusque-là les études  pour ces projets étaient sous-traitées à des cabinets étrangers notamment. Sonatel intervenait dans le suivi du projet et l’exploitation. TFK fût donc le premier projet réalisé de bout en bout par Sonatel.
  • Création de Télécom Plus, 1er ISP du Sénégal

1992-1995 :

  • Le projet Dakar (modernisation du réseau international et développement du réseau de Dakar) ;
  • Introduction de la fibre optique sur l’axe Dakar, Louga, Saint Louis, Kébémer, Linguère, Dahra, Dagana, Podor, Matam, Kidira et une cinquantaine de localités rurales. Les artères de transmission sont modernisées avec le remplacement des liaisons Faisceaux Hertziens (FH) de cet axe Nord par de la Fibre optique ;

1996 :

  • Le projet Diourbel 1996 (développement et modernisation réseau)
  • Le lancement du GSM au Sénégal, ancêtre des réseaux de la téléphonie mobile

1997 : Privatisation de Sonatel : entrée dans le capital de France Télécom à hauteur de 33, 33%

1998 :

  • Offre publique de vente : entrée dans le capital de près de 10 000 actionnaires
  • France Télécom est passé à 42,33% dans le capital de Sonatel après avoir exercé une option de 9% supplémentaires ;
  • Entrée en bourse de Sonatel à la BRVM
  • : Création de la filiale Sonatel Mobiles (avec la marque Alizé)
  • : Naissance de Sonatel Multimédia, chargée du développement de l’activité Internet sous la marque Sentoo ;
  • Création de la Fondation d’Entreprise Sonatel
  • Inauguration du câble sous- marins SAT3/WASC/SAFE
  • Obtention d’une licence globale de Télécoms au Mali

2003 

  • Démarrage des activités de la nouvelle filiale Ikatel au Mali
  • Obtention de la certification ISO 9001 version 2000 par Sonatel Mobiles
  • Lancement de la technologie ADSL au Sénégal.

 

2004

  • Notification de la fin du monopole sur le fixe et l’international
  • 19 Juillet : Libéralisation totale du secteur des télécommunications

 

2005 : Début de la commercialisation de la TV par ADSL

 

2006 : Projet rebranding avec l’adoption de la marque Orange comme marque commerciale du mobile et de l’internet.

 

2007 :

  • lancement de la  filiale  Orange Bissau.
  • démarrage d’un nouveau programme de modernisation des réseaux Sonatel,

 

2008 :

  • Lancement en phase pilote du nouveau réseau très haut débit mobile 3G+. Sonatel via sa marque Orange propose à ses clients du mobile et de l’internet de nouveaux services innovants dans le but de leur simplifier la vie : Orange zone, sauvegarde de répertoire, Orange s’cool, package pèlerinage à la Mecque ;
  • Lancement de la filiale Orange Guinée.

 

2009 : Enrichissement gamme prépayée avec «Kirène mobile» ;

 

2010 : -Développement du mobile payment avec le lancement de Orange Money, premier service de  transfert domestique d’argent, de paiement de factures et de biens de consommation au Sénégal via le téléphone mobile Orange ;

-Pose 1ère pierre pour la construction d’un nouveau siège ;

 

2011-2012 : -Lancement du service de Télévision sur le mobile (TV mobile) ;

 

2013-2014 : Lancement en phase pilote du nouveau réseau très haut débit mobile 4G mené avec succès ;

 

2015 : inauguration du nouveau siège Haute Qualité Environnementale (HQE).

 

 

II)-LISTES DES ENTREPRISES QUI ONT CONTRIBUEES A LA REALISATION DU NOUVEAU SIEGE SONATEL

 

a)- MAITRISE D’ŒUVRE – CONSEIL – BUREAU DE CONTROLE TECHNIQUE

-ARCHITECTE : Groupement OSCARE AFRIQUE / A5A

 

-Maitre d’Oeuvre Exécutif (MOE) – Organisation, Pilotage, Coordination (OPC) – Haute -Qualité Environnementale (HQE) : COREX

 

-Assistance Maître d’Ouvrage (AMO) : INGENROP INTERNATIONALE

 

-Bureau de Contrôle Technique (BCT) : BUREAU VERITAS

 

-Bureau d’Etude Technique (BET) STRUCTURE : BET GAUDILLAT

 

-BET LOTS TECHNIQUES : COREX

 

-BET TOPO et GEOMETRE : BET PLUS

 

-CAMPAGNES ACOUSTIQUES : BUREAU VERITAS.

 

 

 

b)- ENTREPRISES D’EXECUTION PAR CORPS DE METIER

 

ENTREPRISE DOMAINE
CSE Gros œuvre + lots architecte
MISCHLER Menuiseries extérieures et métallique
SGE EQUIP Climatisation VMC
SERTEM Electricité HT/BT
SBS Courant faible
SAGAM Sécurité Electronique désenfumage contrôle d’accès
SOLARCOM Photovoltaique
2SI Gestion Technique du bâtiment
Sahel Trading Ascenseur
EQUIP PLUS Groupe Electrogène
MAGENCIA Mobilier
CAFF Equipements de cuisine
SARRECONS Stores
ARTE Revêtement de façade
CMA Menuiserie métallique salle du conseil
IDEV Etude ICPE
AKACIA Protection des voiles du sous-sol